Archive pour le mot-clef ‘pologne’

Sulky. Viser le marché allemand et 50% du chiffre d’affaires à l’international

Dimanche 8 juillet 2012

Sulky Burel vend 30% de son matériel à l’international, et vise 50% à l’export dans les 5 ans. Cela passe par le développement de nouveaux produits adaptés aux besoins de nouveaux pays. Pour cela, l’entreprise a investi 20M€ dans son nouvel outil de production et a + d’espace pour développer des grandes machines pour des grandes largeurs de champs. Condition sine qua non pour pénétrer des marchés particuliers comme la Russie. L’entreprise fonctionne aussi beaucoup par partenariats pour réussir sur ce type de marché: avec une société canadienne pour distribuer des produits en Russie et au Kazakhstan; avec le groupe de machines agricoles Grégoire-Besson pour rentrer des marchés comme l’Allemagne, qui est l’un des enjeux phares de Sulky. L’entreprise vise aussi la Pologne. Pour le marché français, Sulky entend aider les agriculteurs à produire mieux et plus, en étant plus performant. La soxiété développe ainsi de nouvelles machines grâce à son laboratoire R&D et travaille avec des instituts de recherche scientifique au Danemark ou en Allemagne.

Sulky Burel (Chateaubourg (35) 175 salariés, CA 2012: 42M€)

Source : le journal des entreprises juillet 2012

Expertise comptable. Gorioux s’offre Constantin au Brésil

Vendredi 25 novembre 2011

 En rachetant la partie expertise comptable de Constantin à Deloitte, le groupe Gorioux consolide son implantation au Brésil, où il est présent depuis 2002, et devient le 1er cabinet franco-brésilien d’expertise-comptable. Il y dispose d’antennes à Sao Paulo et à Rio de Janeiro. Jusqu’à présent Gorioux conseillait surtout des entreprises françaises pour leur implantation au Brésil (Bouygues, Vinci, Bel, STX), mais, entrant dans les 20 premiers cabinets brésiliens d’expertise comptable, il veut attaquer le marché intérieur brésilien, et compte y faire de nouvelles acquisitions pour atteindre les 500 collaborateurs d’ici à 2018 (actuellement 52). Le groupe est aussi présent au Burkina, en Roumanie et bientôt en Pologne.

 Groupe Gorioux : Quimper, 29, 152 personnes, CA de 13M€Gorioux

Source: Le Télégramme – 25/11/2011

Le piège à taupes de Far Ouest en Pologne

Vendredi 18 novembre 2011

 La société Far Ouest  a commencé à commercialiser son système antitaupe en Pologne via un réseau de distribution. La société bénéficie de la mise en place d’une norme CE sur les produits pyrotechniques qui lui ouvre de nouveaux marchés. Jusqu’ici, le détaupeur était commercialisé en France, Belgique et Espagne.

Far Ouest : Lannion, 22, 5 salariés, CA de 2M€, société spécialisée dans l’industrialisation et la commercialisation de produits créés par des inventeurs

Source Lettre API – 15/11/2011

Delta Dore étend son réseau en Europe et en Asie

Mercredi 28 septembre 2011

Delta Dore (Bonnemain, 35, 750 salariés, CA 2010 de 100M€) réalise 15 % de ses activités hors de France. Son ambition : passer à 30% d’ici 2015 tout en doublant le volume global des ventes.  Ce renforcement international passe par les filiales. Aux filiales espagnole, allemande, polonaise et chinoise, s’ajoutent des implantations commerciales en Grande-Bretagne et à Singapour.
http://www.deltadore.com

Source : Les Echos du 28/09/11

Agroalimentaire : Savena investit 11,3 M€ dans une nouvelle usine

Mercredi 28 septembre 2011

Savena (Bréal-sous-Montfort, 35, CA de 78M€ en 2010, objectif de 90M€ en 2011, 265 salariés) investit 11,3 M€ dans une nouvelle usine de 11.000 m² (comprend siège social, espace de stockage doublé, unité de production de 4.000 m², labo de R&D, livraison en 2013). Le spécialiste des ingrédients alimentaires se donne les moyens de faire face à sa forte croissance, portée par l’international (60% des ventes). Déjà présent en Russie depuis 2010, le groupe a ouvert en 2011 des bureaux commerciaux en Pologne et à Singapour. Le groupe compte 4 unités de production, 3 en France et 1 en Belgique, et 5 laboratoires de R&D.

http://www.savena-group.com/

Source : lettre api du 27/09/11

Mécanique : Hydraumatec se développe à l’export

Mardi 12 juillet 2011

Hydraumatec (Ploërmel, 56, 27 salariés, 3M€ de CA dont 10% à l’export), spécialisée dans la production de blocs forés hydrauliques pour l’industrie, poursuit son développement à l’étranger. Présente depuis 2009 en Belgique, Pologne, Turquie, Espagne, Italie, elle vise surtout l’Allemagne qui représente un fort potentiel. Sur les trois 1ers mois de l’exercice 2011, l’export représente déjà 25 %, avec la signature d’importants contrats, dans un climat optimiste pour l’année à venir.